Vous pouvez commander l’Abécédaire du Nouvel Ordre Mondial n°1 sur : Amazon, Europa Diffusion, La Diffusion du Lore, Le Réveil des Moutons, Boutique Nationaliste, Culture & Racines

Entretien avec Bruce LeGoy

Arthur Sapaudia : Vincent, la facho-sphère et les nazis inter-galactiques vous connaissent mieux sous le pseudo antisémite de Bruce LeGoy. Vraiment vous ne faites pas d’effort pour vous faire bien voir par la patrouille. Comment en êtes vous arrivé là ?

Bruce LeGoy : Vaste question cher Arthur. Ça me fait penser à Choco dans Les Goonies :
« – Tu vas nous raconter toute ton histoire.
– Toute mon histoire ? »

Pour me présenter car je suis un anonyme, je viens d’un parcours standard, gauchiste mou, ex-futur ingénieur, de parents divorcés, classe moyenne. Toujours été une sorte de petit con, mais assez brillant, et toujours bienveillant. Au lycée je suis attiré par le graffiti, vandalisme petit bourgeois à l’instar du rap. 10 ans plus tard je me fais virer de mon école d’ingénieur et dois trouver une « reconversion ».

J’ai pas réfléchi longtemps.

Pour l’anecdote, c’est précisément à cette période que je dus faire 120h de TIG pour vandalisme dans une radio catholique. Et c’est là qu’un vieux type sympa m’appris les rudiments de Photoshop. Alors dans la foulée, après un temps livreur de pizzas et prof à domicile, j’ai fait une formation pour chômeurs, de graphiste. C’est à peu près à cette période que je redécouvre Dieudo, puis que je bouffe du Soral à fond. Tous ses entretiens du mois, toutes ses vidéos YouTube.

Jusque 2012, 2013.

2015, je milite pour E&R en Alsace et je commence à faire des dessins à la palette graphique, genre je décalque sur Photoshop. Puis des affiches pour E&R. Ensuite c’est la porte ouverte à toutes les haines. Je finis pas intégrer l’équipe de graphistes avec Marie, que je salue au passage.

AS : Pourquoi militer à E&R et pas ailleurs ?

BLG : Premièrement, pour soutenir Alain Soral que je trouve le plus brillant et le plus courageux en terme d’analyse politique.
Ensuite parce que c’est chez ER que je me sens le mieux, il suffit de faire un tour au Festival de la Réconciliation pour s’en rendre compte : la France qui résiste, elle est là. Le combat le plus intelligent, le plus performant pour la France, le plus représentatif aussi, c’est E&R.

J’en profite pour saluer mes camarades.

J’aide par ailleurs Civitas, et parfois l’AF. Ces deux mouvements font aussi preuve de courage politique, je les salue ici. Par courage politique, vos lecteurs nauséabonds l’auront sans doute compris, j’entends la question qui tue, le courage de nommer l’ennemi. Tous ceux qui mettent cette question sous le boisseau sont disqualifiés. Redoublement demandé.

Et puis c’est surtout que cela s’est passé naturellement, c’est Soral qui m’a sorti la tête de mon qui. Comme je ne suis pas ingrat, ni déloyal (comme un certain Youtubeur efféminé), c’est lui que j’aide du mieux que je peux.

AS : Même question posée qu’aux Crayons flingueurs : quels rôles jouent pour vous les artistes (et leur sensibilité particulière) dans une société qui fonctionne correctement, et dans des périodes de tyrannie comme celle-ci ?

BLG : Compliqué.
Déjà, je ne suis pas un artiste. Je me considère comme un artisan. Et je ne connais pas grand chose à l’art en général, je ne suis donc pas légitime sur cette question.

Pour moi l’art doit avoir du sens. Le beau seul ne m’intéresse pas vraiment. Dans une société saine, l’artiste s’applique à transcrire le monde pour l’avenir. Dans une société malade, il ne lui reste qu’à résister pour que l’avenir existe.

Je lie profondément l’art et la vérité. Ces artistes subventionnés, suceurs de migrants, de Simone l’avorteuse ou des grands groupes financiers, ne sont que des décorateurs. Un peu comme pour les journalistes, j’aurais tendance à dire qu’un artiste aujourd’hui c’est une pute ou un chômeur.

AS : Comment voyez-vous l’avenir de la France dans les mois et les années qui arrivent ?

BLG : La pute du mondialisme vient de voir son bail renouvelé. Donc effondrement. Great Reset. Pénuries. Guerre civile. Emprisonnement numérique. LBD analogique dans la gueule. Pas folichon quoi. Mais l’avenir d’une nation ne se compte pas en années. C’est en lisant lHistoire de France de Jacques Bainville que j’ai mieux compris le temps long de l’Histoire. Notre pays a connu bien pire. La France est bénie, redeviendra-t-elle le phare du monde, où sera-t-elle crucifiée comme Notre Seigneur Jésus Christ ? En tout cas on n’est pas à l’abri d’une divine surprise.

Ceux qui font courir le monde à sa perte, et qui ont la culture du temps long, oublient sans doute parfois que nous avons Jésus et Marie de notre côté.
Guerre contre la Russie, endettement au M.A.X., Sida-19, tout peut aller très vite.
J’ai envie de dire, mais un peu tard, qu’il serait bon de se préparer à ces situations, un peu de stock, un peu de matos de survie, quelques bouquins utiles, un réseau de gens fiables, etc.
Qu’importe l’issue, c’est le combat qui compte. Et j’ajoute qu’on n’est jamais meilleur que dans les combats perdus d’avance.

AS : Pour terminer cet entretien, quels conseils de lectures donneriez vous ? Pourquoi ces choix ?

BLG : Nuremberg ou la terre promise de Maurice Bardèche, fondamental et très bien écrit. Parce que Nuremberg est une des sources majeures de l’Empire. On ne peut pas comprendre l’état de l’Occident sans comprendre ce casse du siècle. Chez KK.

20th Century Boys de Naoki Urasawa (auteur du célèbre Monster). C’est un manga (pour adulte) primé à Angoulême, qui raconte une histoire géniale et qui résonne énormément avec la situation mondiale actuelle. Je ne suis pas porté sur les mangas, mais celui-ci vaut le détour.

– Toujours dans la légèreté : LastMan, énorme manga (encore) français, pour adulte. Il y a les livres, et l’adaptation animée qui raconte une autre histoire. Absolument immanquable. Parce qu’il faut bien se distraire, se détendre, et rigoler. De Bastien Vivès,

– Tout Lovecraft, parce que.

– J’avais adoré Les racines du mal de Dantec.

JFK-11 septembre, 50 ans de manipulations, par l’excellent Laurent Guyénot, chez KK. Super bien écrit, ça se lit très bien et éclaire (((courageusement))) ces deux coups d’État aux USA.

Psychologie des foules, de Gustave Lebon, chez KK, qui permet de prendre de la distance et de comprendre les manipulations de masse.

Bagatelles pour un massacre, de LFC, parce qu’on ne le lira jamais assez.

– L’Abécédaire du Nouvel Ordre Mondial, du très bon Arthur Sapaudia !

– et sinon j’avoue avoir un faible pour Agatha Christie, car j’aime les enquêtes et que c’est super facho avec le temps.

Il y en a tellement. J’en oublie bien sûr.

AS : Encore merci pour la couverture de mon livre camarade !







BONUS :

Quelques une de ses affiches commandées par la section Haute-Savoie d’E&R :










Chapeau l’artiste !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :