Entretien avec Félix Niesche sur le COVID-1984

Cher Félix, comment vivez-vous cette covidiste période ?


Hier encore j’aurais dit que j’allais le moins mal possible dans le pire des mondes possibles, mais je suis tombé dans Omicron et Omicron n’étant absolument pas possible, je me suis vu précipité dans l’impossible auquel nul n’est tenu, sauf à l’exprimer avec un subjectivisme total, ce que je vais faire dans un premier moment.


7 février
La nuit, je tremble et claque des dents, on dirait un vieux Briscard atteint de paludisme…Fièvre, frissons, éréthisme cérébral, la peau me brûle ! Je suis rompu, les membres brisés comme après le supplice de la Roue. Et le jour je continue la vie la plus misérable, sans nez, sans goût, sans rien…


8 février
Or donc, Positif Omicron ! Un étudiant médicastre crasseux m’a enfoncé profondément un petit bout de bois enduit d’éthylène et de lithium dans les narines ! Ça brûle ! Je rentre enfin dans la Norme, mais j’y entre par l’échancrure d’une tente.
Chez moi, froid mortel, envie de dégueuler, fièvre tropicale, je sens que c’est pas naturel…Cet Omicron est tellement préfabriqué, alambiqué d’ingénieries génétiques, que la variété des maux sont comme la multiplication des rictus sur une torve gueule de Véreux. Il y a un roman de Philip K. Dick « Loterie solaire », où le visage d’individus à l’identité moléculaire incertaine, clignote en quelque sorte.
— « Prenez du Doliprane, isolez vous » me dit mon « Référent » au téléphone.
— Connard, lui répondis-je, mais in petto.


9 février
STRESS terrible ! Commence à m’inquiéter sérieusement ! La perte du goût me parait insignifiante quand je perdis la faculté de respirer à fond. Ne plus sentir les embruns de la Mer n’est rien à côté de ne pouvoir respirer l’air du large !
Si j’ai contesté dès l’origine la validité de cette comédie comme pandémie, j’aurais appris dans ma chair son infâme réalité préfabriquée. Je sens, je SAIS que si la racaille des apothicaires et des médicastres affirment que l’omicron est un variant pénible mais pas grave, alors il est temps de suspecter que c’est très grave. Dire qu’omicron n’entraîne pas ou peu de cas graves est un mensonge éhonté, pour que le virus envahisse tranquillement les poumons, les muscles, le coeur, le cerveau…
Contre cet ennemi intérieur faut l’artillerie, pas des remèdes de bonne-femmes, un traitement de choc : Ivermectine, antibiotique et corticoïde.


10 février
Envoyé un SOS au « Pôle Santé ».
« Bonjour, Je suis malade omicron. Mon référent ne me prescrit que du doliprane Connaîtriez vous un médecin susceptible de prescrire : anti bio + cortisone + Ivermectine Dans l’attente… »
Je reçu cette réponse :
« Pour vous prescrire des antibio et de la cortisone, n’importe qui le fera !
De mon côté, je ne connais pas trop de médecins qui prescrivent sur commande. Nous sommes plutôt sur l’individualisation de la prise en charge, ainsi que sur la prise en compte d’étiologies multiples dans la survenue des pathologies.
Courage, etc. »


La deuxième phrase contredit immédiatement la première. La première phrase dit « vous n’aurez aucun mal à trouver », la deuxième laisse entendre que ça va être difficile !
Et effectivement ça le fut, non parce que ces messieurs-dames refusent de « prescrire sur commande », mais parce que prescrire des antibiotiques de l’hydrocortisone et de l’ivermectine contre Omicron, n’importe qui ne le fera pas ! Personne ne voudra le faire ! Personne ne le fait ! Et surtout pas ces larves de médecins, cette bave du pouvoir ! Le pouvoir a dit Doliprane et
confinement.


11 février
Horreur du stress par dessus la fièvre. Mais Doctolib est une vraie saloperie fasciste à l’image de son fondateur. Ça été conçu pour casser le lien humain entre docteurs et patients. Désormais il faut en passer par ce filtre policier fasciste pour avoir un RDV. Sinon c’est les Urgences, c’est-à-dire être ramassé à domicile par la benne à ordure conduite par des Frères, pour être précipité dans les couloirs euthanasiques puants, où rodent, mauvaises, les kapos racisées sous les ordres des internes décoloniaux.


Rien ne vaut ta demeure
Afin que tu y meures.
Les services d’urgences
Sont pour les autres engeances;
Si tu dois jamais t’y rendre
Va plutôt te pendre !

Vis comica.

Mais heureusement pour les petits et les humbles, tout le monde ne se tient pas sur les sommets étiologiques des Pôles, telle la grande et modeste Nicole Delépine à qui je dus mon salut. Elle m’a d’abord rationnellement remonté le moral et indiqué une vraie médecin, très capable, qui m’aida à reprendre haleine. Elle me prescrit Ivermectine, antibiotique et cortisone, avec un Bloc Oxygène à domicile. Ce qui m’a sauvé.
J’ai donc échappé à la Réa in extremis, sur le rebord de la fenêtre du cinquième étage où avide d’un peu d’air je faillis tomber dans la cour dallée sur les copro-covidés en grandes conversations téléphoniques, car les cours d’immeubles sont devenues des plates formes téléphoniques.
D’autant que ce sont ces Covidés transgéniques, asymptomatiques de par les shoot spike, qui répandent l’Omicron partout. Professeur Luc Montagnier : « Les variants viennent des vaccinations. »

Quelle est votre analyse de la fausse pandémie ?

Je crois avoir suffisamment approfondi mon point de vue, il est connu, ou du moins facilement connaissable, il suffit de lire la suite d’articles qui ont été publiés ici même ou sur mon blog. Ce ne sont pas des articles de journaliste mais un vrai travail d’analyse et de synthèse, véritablement original et inédit, en ce que je le tire de mon fond propre.


https://www.egaliteetreconciliation.fr/Macronovirus-58514.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Ecrou-totalitaire-58651.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Ecrou-totalitaire-59116.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/OCTOBRE-61106.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Causerie-au-coin-du-couvre-feu-61348.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-vieux-pays-61547.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Ils-ne-mouraient-pas-tous-mais-tous-en-suffoquaient-61918.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Communisme-2-0-61809.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Talon-aiguille-de-fer-62334.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Un-changement-d-epoque-62564.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/La-Thanatocratie-63453.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Vent-Paraclet-64167.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Or-donc-avant-la-piqure-fatale-64979.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Fragments-piques-de-vers-65106.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Genealogie-d-un-fascisme-et-Mur-de-la-Honte-65751.html
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Drole-de-cauchemar-66837.html


https://petitimmonde.blogspot.com/2020/05/nouveau-traite-du-desepoir.html
https://petitimmonde.blogspot.com/2020/06/jai-pu-donner-limpression-durant-la.html
https://petitimmonde.blogspot.com/2020/11/place-aux-jeunes.html
https://petitimmonde.blogspot.com/2020/05/nihilisme.html
https://petitimmonde.blogspot.com/2021/12/scholies.html
https://petitimmonde.blogspot.com/2021/08/belonephobie.html
https://petitimmonde.blogspot.com/2020/08/en-fregate-sur-le-transcourant.html


Personne ne soupçonne que des « articles » sur un site peuvent avoir de la « profondeur », soit dit sans la moindre ostentation. Hélas, je n’ai pas la chance d’avoir un éditeur, pour en faire un recueil.
J’en ai 20 autres en souffrance dans mes tablettes. Je puis produire un « Écrits confinés » , à la demande.
Je n’ai pas l’intention de chercher encore un nouveau biais cognitif pour expliquer le pourquoi du comment. D’ailleurs je pense que la plupart des insoumis à l’ordre pharmaco-fasciste comprennent ce qu’il en est réellement, bien mieux que les penseurs poussifs de la pseudo dissidence. Nous n’avons plus le temps de papoter sur ce qu’il faudrait lire pour se donner l’illusion de l’action, quand l’action se s’armer et la considération de son impossibilité est la seule connaissance valable.


Néanmoins, je peux faire l’effort de résumer ma vision des choses, qui repose sur deux thèmes : la question philosophique de l’étonnement & l’analyse de Big Brother. Qui sont étroitement liées dans mon esprit.
La sempiternelle ritournelle : « 1984-Big Brother» au sujet du covidisme m’a toujours semblé une erreur multipliée par 84, non pour la raison que cette œuvre romanesque n’a que peu de rapport, pour ne pas dire aucun, avec ce qui se passe ici et maintenant, mais parce que l’essence, la spécificité de BIG BROTHER naquit réellement, chronologiquement en 1984 !
Le grand tournant contre-révolutionnaire post-moderne des années 80 !


Telle est d’ailleurs l’élégance de cette théorie en accord avec la beauté désespérée du 1984 de Georges Orwell. Le grand tournant Big Brother, dans son essence singulière eût bien lieu dans les années 80 ce retour au plan Morgenthau pour l’Europe, et surtout cette réécriture de l’histoire à coups de matraques et de dollars.


C’est à ce moment que le Diamat (matérialisme dialectique) fut remplacé par le Polcor (Political correctness).
Le Polcor unifia dans une même représentation métaphysique idéaliste subjective et irrationaliste le Capital et tous les partis et mouvements de la gauche.


Le grand étonnement inaugural qui fonde toute ma pensée politique date des années 80. C’est la révélation de l’absence de substance de toutes les idéologies de gauche, et de la contingence absolue de l’histoire.
Certes, je n’étais pas étonné de voir toutes ces vieilles pitreries staliniennes, genre Yves Montant, venir prêcher la décroissance, l’immigration, et la femme avenir de l’homme.
Je n’avais pas non plus le sentiment d’une grande solidité de l’URSS, du régime de la Révolution Trahie. Mais j’ai ressenti un étonnement initiatique par l’absence de substance du Diamat son remplacement par le Polcor et que tous les résidus du diamat furent subsumés dans le Polcor.


Évidemment comme tout le monde j’ai été surpris par la rapidité et la brutalité de l’installation de la tyrannie pharmacienne, mais pas étonné d’un point de vue métaphysique, parce qu’au fond la tyrannie sanitaire est le dévoilement, le déplié brusque de ce qui était replié depuis les années 80, et qui s’étale maintenant avec l’évidence de sa bestialité.


Politiquement ce fut l’alliance de l’extrême droite Pinochiste ( le Pen) et de la gauche négrospiritual qui a barré le chemin à la conscience radicale.
Nous sommes dans la béance d’un cycle historique qui creuse sa propre tombe, et qui n’attend plus que son cadavre. Soit celui du capital, soit le nôtre. Nous ne sommes plus dans le matérialisme moderne, ni dans le « progressisme » idéaliste, qui fondèrent la révolution industrielle et scientifique. Nous sommes dans un irrationalisme absolu, qui correspond à l’idéologie post moderne du capitalisme en décomposition.

Ce qui n’est pas rationnel, n’est pas réel. Notre époque existe mais elle n’est pas réelle. Le système capitaliste existe, mais non seulement il est dépourvu de toute nécessité, mais sa propre survie implique l’anéantissement de l’esprit. Sa continuité et sa permanence sont rationnellement inadmissible. En tant qu’il est dénué de toute nécessité, il n’est donc plus réel. La réalité n’est pas forcément l’attribut d’un état de chose existant.
Tout ça, le spectacle pandémique n’est plus qu’un décorum. La tragédie a disparue de ce monde, avec la philosophie, la poésie, la littérature.
Est ce l’heure de vérité ?
Je crains plutôt qu’on ne l’ait laissé passer.

Retrouvez Félix sur Kontre Kulture !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :